Notre histoire

 

La fondation 

Mythe ou réalité ? Les sagas des entreprises innovantes commencent le plus souvent dans un garage…

Celle de GUILLIN débute en 1972 à Lods en Franche-Comté, un petit village niché dans la vallée de la Loue : François GUILLIN réquisitionne alors le garage de ses beaux-parents pour y installer une machine de thermoformage permettant de produire des barquettes alimentaires.

Pourquoi ce choix audacieux ? Sa première approche du métier, François GUILLIN l’a connue en lisant une revue professionnelle sur le plastique et la technologie du thermoformage dans une salle d’attente : il n’a que 25 ans, mais il a déjà acquis une solide expérience professionnelle en ayant sillonné les routes de France avec son épouse. De retour dans sa région, il est prêt pour l’aventure de l’entrepreneuriat.

19
72

Se rappelant avoir mangé du fromage dans des barquettes en plastique au Restaurant Universitaire, il fait une offre de prix auprès du CROUS de Besançon et remporte le marché en proposant un nouveau service qui fera la différence par rapport à la concurrence : répondre à toute commande en temps réel, sur simple appel téléphonique, et gérer les stocks du client pour lui permettre de fonctionner en stock zéro.

Une stratégie de service toujours à en place aujourd’hui dans le Groupe GUILLIN.

Fort de ce premier succès, François GUILLIN se lance dans l’apprentissage du métier, perfectionne les machines, organise les process et développe la collaboration avec les autres CROUS de France, produisant la nuit, commercialisant le jour, son épouse étant à la comptabilité et à la prise de commande client.

1973-1988

La vision

Tout esprit précurseur est en permanence tourné vers les nouvelles possibilités qui s’offrent à lui.
Dès le début des années 70, François GUILLIN s’intéresse à un secteur en fort développement, les Grandes et Moyennes Surfaces et à un nouveau mode de commercialisation des aliments : le libre-service. Sa vision : le libre-service va créer de nouveaux besoins, comme la protection des produits lors de la mise en vente, ou encore leur valorisation et leur mise en avant pour donner envie aux consommateurs et développer le chiffre d’affaires de ces nouveaux distributeurs.

C’est à Carrefour France qu’il propose ses produits, totalement novateurs à cette période, développant ainsi une nouvelle tendance en rayon pâtisserie : la vente en libre-service. PATIPACK, la première gamme de boîtes pâtissières GUILLIN fait alors son apparition sur les linéaires… et dans le monde publicitaire !

Il envisage ensuite d’étendre la vente en libre-service aux autres rayons de la grande distribution et de nouveaux emballages GUILLIN voient le jour : pour les produits traiteur dans un premier temps avec MULTIPACK, puis pour les fruits et légumes avec AGRIPACK.

En parallèle, les rayons boulangerie / pâtisserie se développent et les nouvelles gammes GUILLIN se succèdent pour accompagner leur essor. Chacune de ces gammes d’emballages alimentaires comporte des innovations techniques en lien avec leur usage et toutes se déclinent dans plusieurs tailles, offrant une largeur de choix unique sur le marché. Tous ces produits bénéficient également du service GUILLIN : cette possibilité d’être livré en 24h car disponibles sur stock.

Le triptyque « qualité / gamme / service » était en place, il constitue aujourd’hui encore un point de différentiation majeur du Groupe.

Durant cette période, GUILLIN Emballages sera passée de 100 à 3 500 m² en dix ans, s’installant dans le village de Mouthier-Haute-Pierre près de Lods, toujours dans le Doubs. En 1983 viennent s’y ajouter 2 100 m² de stockage à Ornans, toujours dans la vallée de la Loue. En 1985, l’entreprise compte une centaine d’employés et génère un chiffre d’affaires de 120 millions de francs.

En 1986, l’entreprise s’ouvre à l’international en créant un département export, un axe de développement majeur et en 1988, toute l’usine et son siège sont transférés à Ornans, sur le site actuel de GUILLIN Emballages et de la Holding du Groupe, une construction révolutionnaire et « responsable » située sur un site Natura 2000.

1989-2021

Les acquisitions

En 1989, François GUILLIN fait passer à son entreprise une étape décisive : il s’agit de se doter des moyens nécessaires pour accélérer la croissance. Le choix est fait d’entrer sur le Second Marché de la Bourse de Lyon et de prendre ainsi une nouvelle envergure, avec la naissance du Groupe GUILLIN.

A partir des années 90, le Groupe mène une stratégie d’acquisitions et réalise ses premières opérations de croissance externe dans un seul objectif : diversifier l’activité pour consolider le développement à long terme et construire petit à petit une fédération de PME européennes unique en son genre, dont les 3 000 collaborateurs sont unis dans un partage de valeurs communes. Jamais la créativité produit n’a cessé de s’exprimer durant ces décennies, toujours de façon responsable et raisonnée.

Aujourd’hui le Groupe GUILLIN est présent dans 10 pays, occupe plusieurs segments de marchés complémentaires (GMS, restauration commerciale, commerce traditionnel, fruits et légumes, industrie agroalimentaire, restauration collective) et détient des positions fortes quel que soit le matériau utilisé pour ses produits d’emballage alimentaire, plastique, carton ou pulpe. Il réalise en 2021 avec ses 30 sociétés plus de 740 millions de chiffre d’affaires, dont 65% hors de France.

une saga publicitaire destinée aux distributeurs

1982

1984

1988

1990

2022 et demain

La PROTECTION

Protéger est dans notre ADN.

 

GUILLIN est un Groupe responsable dans l’âme et le restera, c’est sa nature depuis 50 ans, c’est inscrit dans son histoire et pour les années à venir.

Le Groupe est engagé depuis son origine dans la préservation de l’environnement et continuera de l’être : contribution à l’économie circulaire (premier producteur français à utiliser du PET, GUILLIN intègre aujourd’hui 30% de PET recyclé, 50% demain), utilisation de papiers / cartons issus de forêts gérées de manière responsable, réduction de l’empreinte carbone grâce à l’écoconception (réduction des pas d’empilage des emballages pour optimiser le transport), sites industriels respectueux de leur environnement immédiat (utilisation d’eau en circuit fermé, matériel à consommation réduite, aucun rejet dans l’air, tri systématique des déchets, récupération de l’énergie de nos systèmes pour chauffer nos bâtiments).

C’est une recherche permanente d’équilibre entre développement économique et sobriété, notamment énergétique.

Pour aller plus loin dans son engagement, GUILLIN est depuis 2020 Partenaire Fondateur de Prevented Ocean Plastic, une structure qui pilote un processus complet de collecte, de tri et de recyclage de PET, permettant que le plastique qui se retrouve dans la nature ne termine pas sa vie dans les océans, mais soit incorporé dans de nouveaux emballages.

Les emballages alimentaires que nous concevons depuis 50 ans sont incontournables, ils sont vertueux, ils garantissent l’hygiène et la sécurité, et ils évitent aussi et surtout le gaspillage alimentaire, un enjeu majeur.

François GUILLIN, Président du Conseil d’Administration : « Ce que nous avons créé ensemble, c’est une aventure incroyable et vraiment remarquable qui je n’en doute pas va se prolonger avec bonheur pendant de très nombreuses décennies car sa stratégie est incontournable : tout humain aura toujours pour se nourrir besoin d’emballages. »

 

Sophie GUILLIN, Directrice Générale du Groupe GUILLIN : « Le Groupe GUILLIN va poursuivre l’aventure avec toute l’ambition et la détermination qui le caractérise et avec tout l’enthousiasme et l’énergie qui nous habite. Pour que dans 50 ans, nous puissions, comme nous le faisons aujourd’hui, regarder dans le rétroviseur et être fier de ce que nous sommes et de ce que nous avons construit. »